Trouvez un entrepreneur général en province de Namur.

Informations complémentaires

Pourquoi contacter ces entreprises ?

Si vous avez choisi de vous lancer dans ce grand projet qu’est la construction ou la rénovation d’un bâtiment, sachez que les entreprises renseignées sur ce site peuvent prendre en charge l’entièreté de votre chantier, du gros oeuvre aux finitions en passant par l'isolation et les aménagements extérieurs, vous pouvez avoir l’esprit tranquille pendant que des professionnels s’occupent de tout. Ils vous conseilleront également volontiers concernant le choix des matériaux et matières premières en fonction de vos envies et de votre budget.

Un peu de vocabulaire

Certaines sociétés de construction vous proposeront d’effectuer des travaux de gros œuvre ouvert ou fermé. Dans le premier cas, cela signifie qu’elles prendront en charge le terrassement et la maçonnerie. Dans le second, la charpente, le revêtement de toiture et les menuiseries extérieures peuvent aussi être réalisés.

Quel que soit le type de gros oeuvre effectué, il vous restera encore à faire vos travaux de second oeuvre : finitions, cloisons, électricité, plomberie, sanitaires, carrelage, etc. Nous vous conseillons pour cela de faire appel à d'autres artisans qualifiés car, à défaut de pouvoir mettre la main à la pâte, vous bénéficierez ainsi d'un résultat sécurisé et professionnel.

Avez-vous déjà entendu parler du clé sur porte ? Avec ce type de contrat, votre entrepreneur est tenu de vous présenter une maison entièrement terminée, que ce soit au niveau du gros oeuvre que du second oeuvre et des finitions. Généralement, il met à votre disposition un catalogue ainsi que des maisons témoins afin que vous puissiez choisir l'habitation qui vous convient le mieux. Cependant, sachez qu'opter pour ce type de construction ne veut pas dire que vous aurez une maison générique, semblable à des centaines d'autres ; de nombreuses options de personnalisation restent possibles afin que les aménagements de votre futur logement correspondent parfaitement à vos besoins. 

Très en vogue ces dernières années, les maisons à ossatures bois font désormais partie du vocabulaire courant dans le secteur de la construction. Il s'agit d'habitations dont les murs porteurs sont constitués de montants en bois, au sein desquels vient se poser l'isolant. Appréciée pour ses délais de construction rapides, mais aussi pour les économies d'énergie qu'elle permet de réaliser, la maison à ossatures bois possède un coût de construction à peu près identique à celui d'une maison traditionnelle.

Conseils pour choisir votre entrepreneur

Afin de choisir votre société de gros oeuvre, nous vous conseillons de demander plusieurs devis détaillés à 4 ou 5 entreprises actives dans votre région. Choisir un prestataire situé près de chez vous aura pour avantage de diminuer les frais de déplacement qui vous seront demandés. Faites attention à ce que ceux-ci reprennent bien l’entièreté des coûts des prestations, afin de vous éviter des mauvaises surprises par la suite. Le bouche-à-oreilles est également une excellente source d'informations pour sélectionner une entreprise testée et approuvée par votre entourage . 

Prenez également le temps de vérifier les coordonnées et les attestations d’assurances fournies. Assurez-vous, via la Banque Carrefour des Entreprises, que votre professionnel possède les autorisations nécessaires pour exercer les travaux qu’il vous propose. 

Enfin, comparez les devis proposés. Soyez bien sûr attentif au tarif demandé, mais pas uniquement ! Veillez à ce que toutes les mentions obligatoires y figurent, et renseignez-vous sur les modalités de paiement demandées (acomptes, etc.).

La garantie décennale

Le saviez-vous ? Pour certains chantiers de rénovation et de construction, notamment ceux qui requièrent l’intervention d’un architecte, l’entrepreneur doit obligatoirement souscrire une garantie décennale. Il s’agit d’une assurance qui couvre sa responsabilité en cas de défauts liés à la solidité, à la stabilité et l’étanchéité du gros œuvre fermé du logement lorsqu’ils mettent en danger la solidité ou la stabilité de celui-ci. Cette responsabilité court pendant 10 ans à partir de l’agrégation des travaux et vous permet donc d’être couvert en cas de problèmes de ce type.

Sachez néanmoins que pour bénéficier de cette assurance plusieurs conditions doivent être réunies :

  • un contrat d’entreprise doit être conclu au préalable ;
  • un vice suffisamment grave pour porter atteinte à la structure même du bâtiment doit être présent ;
  • le recours contre l’entrepreneur ou l’architecte en charge des travaux doit être introduit dans les 10 ans suivant la réception définitive des travaux ;
  • la preuve que le professionnel a commis une faute doit être démontrée, autrement dit que son travail n’a pas été réalisé conformément aux clauses du contrat.